incision


incision

incision [ ɛ̃sizjɔ̃ ] n. f.
• 1314; lat. incisio
Action d'inciser; son résultat. coupure, entaille, fente. Faire une incision annulaire à l'écorce d'un arbre fruitier. baguer, cerner.
Division des parties molles (d'un organe, du corps) avec un instrument chirurgical tranchant. Faire, pratiquer une incision. Incision d'une plaie, d'un organe ( -tomie) . Incision cruciale. Instruments pour incisions (bistouri, scalpel, scarificateur).

incision nom féminin (latin incisio, -onis) Action d'inciser ; coupure, entaille : Faire une incision dans l'écorce d'un arbre. Coupure chirurgicale d'un tissu, réalisée à l'aide d'un instrument tranchant (bistouri ou bistouri électrique). ● incision (expressions) nom féminin (latin incisio, -onis) Incision annulaire, incision pratiquée sur un arbre ou un pied de vigne, destinée, selon les espèces, à aider à la mise à fruit, hâter la maturité, favoriser le grossissement des fruits. Incision de Mac Burney, variété de laparotomie (incision chirurgicale de la paroi de l'abdomen). ● incision (synonymes) nom féminin (latin incisio, -onis) Action d' inciser ; coupure, entaille
Synonymes :
Coupure chirurgicale d'un tissu, réalisée à l'aide d'un instrument tranchant...
Synonymes :
- boutonnière (familier)
Incision annulaire
Synonymes :

incision
n. f. Action d'inciser; son résultat.

⇒INCISION, subst. fém.
A. — Action d'inciser; résultat de cette action. Faire, pratiquer une incision. Certaines [négresses de Dakar] ont des incisions colorées dans le visage sous les yeux et dans le cou et toutes se maquillent avec un art prodigieux (CENDRARS, Du monde entier, Les Boubous, 1924, p. 183) :
1. Il lui donne son couteau. Elle fait une incision dans l'étoffe de lin sur son flanc, à la place qui est sur le cœur et sous le sein gauche, et, penchée sur lui, des mains écartant l'ouverture, elle lui montre sa chair où la première tache de lèpre apparaît.
CLAUDEL, Annonce, 1948, II, 3, p. 56.
P. métaph. M. Gédéon Brunner (...) un de ces célèbres aubergistes de Francfort-sur-Mein qui pratiquent, de complicité avec les banquiers, des incisions autorisées par les lois sur la bourse des touristes (BALZAC, Cous. Pons, 1847, p. 60).
B. — Spécialement
1. ARBORIC. Opération consistant à pratiquer une entaille dans l'écorce d'un arbre; entaille ainsi pratiquée. Greffe en écusson. On pratique sur le sujet, en entamant seulement l'écorce, deux incisions : l'une transversale, l'autre longitudinale et perpendiculaire à la première (CARRIÈRE, Pépinières, 1878, p. 86). Il cherche les pins marqués. Il examine la paroi poinçonnée, se baisse et, à coups judicieux, ouvre une entaille qui met à vif les fibres du bois. Puis, au bas, dans une incision pratiquée, il enfonce une lamelle de zinc, « le crampon » (PESQUIDOUX, Chez nous, 1921, p. 120).
Incision annulaire. Opération qui consiste à enlever un anneau d'écorce autour d'une branche d'arbre à fruits pour favoriser la fructification et éviter la coulure (dans le cas de la vigne). La sève s'élève des racines vers les feuilles (...). L'incision annulaire (...) a pour résultat de gêner cette ascension de la sève (DU BREUIL, Cult. arbres, 1876, p. 79). L'incision annulaire, pratiquée au début de la floraison, peut être faite sur les rameaux herbacés porteurs de fruits (BRUNET, Matér. vitic., 1909, p. 20).
2. CHIR. Section de(s) parties molles du corps à l'aide d'un instrument tranchant (bistouri, ciseaux) pour ouvrir un abcès ou pour faire une opération quelconque. Incision droite, courbe; incision simple, composée; incision cruciale (v. ce mot A); incision des téguments; faire une incision dans la chair, au bras. Il en est même un grand nombre [d'opérations] pour lesquelles l'incision constitue toute l'opération : telles sont les scarifications, l'ouverture des abcès, la saignée (NELATON, Pathol. chir., t. 1, 1844, p. 51). L'incision chirurgicale de l'abcès est indispensable, pour évacuer le pus et permettre la cicatrisation (QUILLET, Méd. 1965, p. 306) :
3. GRAV. Opération qui consiste à pratiquer de petites entailles (pour tracer quelque chose sur une matière dure). Si l'opération de l'incision est indépendante de celle de la gravure (on incise directement sans être forcé de graver au préalable), la méthode pour reporter le tracé est exactement la même que pour la gravure (CLOSSET, Trav. artist. cuir, 1930, p. 20) :
2. J'étudie ces eaux-fortes, non sans charme, quoique bien enfantines, et qui ont l'air de gentils griffonnages à la plume de corbeau, jetés par des miss élégiaques sur une pierre lithographique,... mais où il n'y a rien de la virile incision de la pointe d'un Seymour Haden.
GONCOURT, Journal, 1889, p. 926.
C. — P. anal. Ce qui ressemble à une incision; dépression, fente. Synon. incisure (v. ce mot A). L'oreille externe de l'homme n'est faite que d'une pièce; le pavillon devient tubuleux, et se continue ainsi jusqu'au méat osseux auquel il se soude. Seulement on remarque une fente ou incision irrégulière (CUVIER, Anat. comp., t. 2, 1805, p. 519).
D. — P. méton. et au fig. Ce qui est coupé d'un ensemble, constitue un fragment ou ce qui coupe un ensemble, est introduit, inséré en lui. V. incise A et B. Les cadences du plain-chant sont ordinairement placées (...) sur les denières notes qui précèdent les points et les virgules; afin de mieux accorder ensemble les incisions, les membres, et les périodes du chant avec ceux de la lettre (JUMILHAC, Sc. et prat. plain chant, 1847, p. 254). D'autres fois, on remarque [dans Matthieu] l'incision toute fraîche (...) par laquelle s'est faite l'addition [de traditions faisant doublet avec le canevas emprunté à Marc] (RENAN, Évangiles, 1877, p. 180).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. : 1314 (H. DE MONDEVILLE, Chirurgie, 2249 ds T.-L.). Empr. au b. lat. incisio « coupure, entaille » (en lat. class. incisio a le sens de « incise, césure »). Fréq. abs. littér. : 56.

incision [ɛ̃sizjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1314; bas lat. incisio « coupure, entaille » (« incise, césure », en lat. class.), de incisum, supin de incidere. → Inciser.
A Action d'inciser.
1 Méd. et cour. a Opération par laquelle on tranche dans les parties molles (du corps, d'un organisme, d'un organe). || L'incision de la peau par le chirurgien. || Faire, pratiquer une incision (sur…, dans…). Couper, trancher (dans le vif). || Petite incision pratiquée dans la peau. Boutonnière. || L'incision d'une plaie. Contre-ouverture. || L'incision d'un bubon (cit. 1). Excision. || Pratiquer l'incision de la trachée (trachéotomie), de la vessie (cystotomie), du périnée (épisiotomie), etc. -tome, -tomie. || Incision superficielle ( Scarification), profonde. — ☑ Loc. techn. (Chir.). Incision cruciale (→ ci-dessous, cit. 3).Instruments pour pratiquer des incisions. Bistouri, scalpel, scarificateur.
1 (…) mon humeur, qui trouve la santé digne d'être rachetée par tous les cautères et incisions les plus pénibles qui se fassent.
Montaigne, Essais, II, XXXVII.
2 Un chirurgien (…) assura qu'en faisant de profondes incisions, il sauverait la jambe du roi. « Travaillez donc tout à l'heure, lui dit le roi; taillez hardiment, ne craignez rien ». Il tenait lui-même sa jambe avec les deux mains, regardant les incisions qu'on lui faisait, comme si l'opération eût été faite sur un autre.
Voltaire, Hist. de Charles XII, IV.
3 (…) un chirurgien acheta mon corps, m'emporta chez lui, et me disséqua. Il me fit d'abord une incision cruciale depuis le nombril jusqu'à la clavicule.
Voltaire, Candide, XXVIII.
b Fente, séparation des tissus produite par cette opération.
4 Nous visitâmes soigneusement le corps pour trouver les incisions habituelles par où on extrait les entrailles (…) Aucune personne de la société ne savait alors qu'il n'est pas rare de trouver des momies entières et non incisées. Ordinairement, la cervelle se vidait par le nez; les intestins, par une incision dans le flanc (…)
Baudelaire, Trad. E. Poe, Nouvelles histoires extraordinaires, « Petite discussion avec une momie ».
tableau Lexique de la chirurgie.
2 (XVe). En emploi général. Action d'inciser, de fendre. || L'incision d'une matière dure par le couteau. || L'incision d'un arbre par qqn. || Faire, pratiquer une incision sur un hévéa pour recueillir le latex. || L'incision annulaire de l'écorce des arbres fruitiers hâte leur fructification. Baguage (cit. 1); baguer, cerner.Spécialt. Baguage (des arbres fruitiers).
3 Techn. Opération par laquelle le graveur pratique sur le support de petites entailles (indépendamment de la gravure proprement dite).
B (Une, des incisions).
1 Plus. cour. Fente produite par une incision. || Une incision légère, profonde. || Incision longitudinale, transversale, annulaire (arbres). || Écarter les bords, les lèvres (II., 1.) d'une incision.
5 Les premiers témoins d'une expression rythmique sont des fragments d'os ou des pierres marqués d'incisions régulièrement espacées qui apparaissent vers la fin du Moustérien et qui, vers 30 000, au Chatelperronien, sont déjà très abondants. (Il est) vraisemblable (…) que ces séries de traits répondaient au rythme de paroles.
A. Leroi-Gourhan, le Geste et la Parole, t. II, p. 143-144.
2 Littér. Fente qui évoque une incision. Incisure. || « Dans l'incision des paupières, son regard » (Martin du Gard, in G. L. L. F.). Fente (figuré).
DÉR. V. Incisif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • incisión — f. cirug. Sección o hendidura que se realiza sobre un tejido con un instrumento cortante. Medical Dictionary. 2011. incisión divisió …   Diccionario médico

  • incision — Incision, Diuisura, Incisio, Incisura, Anatomia. Faire une incision, Vulnus imprimere. Incision faite ou entailleure, Facta plaga. Incision faite à l entour, Circumcisura. Faire petites incisions et ouvertures, à fin que quelque chose sorte plus… …   Thresor de la langue françoyse

  • incision — Incision. s. f. Coupeure, taillade, ouverture faite avec le rasoir, le bistouri, &c. Grande incision. faire une incision. sans faire incision. incision au bras, à la cuisse …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Incision — In*ci sion, n. [L. incisio: cf. F. incision. See {Incise}.] [1913 Webster] 1. The act of incising, or cutting into a substance; specifically: (Med.) the cutting action made during surgery to gain access to the body parts under the skin. Milton.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • incision — (n.) late 14c., a cutting made in surgery, from O.Fr. incision (13c.) and directly from L. incisionem (nom. incisio) a cutting into, noun of action from pp. stem of incidere to cut in, from in into, in, on, upon (see IN (Cf. in ) (2)) + cidere,… …   Etymology dictionary

  • incisión — sustantivo femenino 1. Corte poco profundo que se hace con un instrumento cortante: La enfermera le hizo una incisión para curarle la herida …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Incision — (v. lat.), 1) Einschnitt bei Eröffnung eines Abscesses, Erweiterung von Wunden, od. sonst bei blutigen Operationen; 2) (Section), Öffnung einer Leiche; zu beiden braucht man das Incisionsmesser (Incisorium) u. die Incisionsschere, s. Bistouri u.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • incision — index split Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • incision — [n] cut, slit carving, cleavage, cleft, dissection, gash, groove, laceration, mark, nick, nip, notch, opening, pierce, slash, stab, wound; concept 309 …   New thesaurus

  • incisión — (Del lat. incisĭo, ōnis). 1. f. Hendidura que se hace en algunos cuerpos con instrumento cortante. 2. cesura …   Diccionario de la lengua española